4 points essentiels pour réussir un maquillage permanent des cicatrices

3Nov - by Damien - 0 - In Mode

Il est temps d’accepter les bienfaits des techniques esthétiques correctrices comme le maquillage permanent ! Effectivement, quelques heures dans un institut de beauté peuvent radicalement faire disparaître des cicatrices qui persistent sur la peau. Que rêver de mieux ? C’est en partant d’une simple technique de pigmentation de la peau qu’une dermo-praticienne arrive à dissimuler visuellement les marques. La manière de réaliser cette technique requiert quand même une grande maîtrise du domaine. Voici donc les 4 points essentiels à prendre en compte.

Ne pas négliger le diagnostic de la peau

Une séance de maquillage permanent est toujours précédée par une petite analyse de la peau. Sous l’œil vigilant de la praticienne, la patiente devra alors répondre à un petit questionnaire afin d’examiner si elle peut subir l’intervention ou non. L’on vérifiera d’abord si vos cicatrices sont récentes car si elles le sont, il faudra encore attendre quelques semaines avant de pouvoir faire quoi que ce soit. La praticienne va aussi informer la patiente des composants des pigments afin d’éviter tout risque d’intolérance. Avant la dermopigmentation de cicatrice à Lyon, le diagnostic constitue aussi une préparation mentale pour la patiente, notamment si c’est sa première séance.

Utiliser un bon pigment

Le pigment est l’ingrédient principal d’une dermopigmentation de cicatrice. Les pigments organiques et minéraux sont les plus prisés des instituts de beauté professionnels. On écarte alors toute substance qui peut nuire à la santé de la peau. La qualité est de mise car on parle ici de quelque chose qu’on introduit dans le derme. Un composant non hygiénique et la peau risque de s’endommager et de s’irriter. Un pigment de mauvaise qualité peut aussi ne pas tenir très longtemps alors que l’on estime généralement une tenue d’environ 12 à 24mois. Un pigment noir ou marron peut changer de couleur au fil du temps si celui-ci est de bas de gamme. La couleur peut aussi s’adoucir en quelques mois et faire réapparaitre la cicatrice de manière précoce.

Assurer une bonne hygiène

L’hygiène commence par la propreté de la salle d’intervention qui est aussi un point sur lequel peut se refléter le professionnalisme du salon de beauté. Le respect de l’hygiène est un facteur de confiance important mais qui conscientise aussi les patients de la nécessité de réaliser le maquillage permanent de cicatrice dans un environnement adapté. Les équipements doivent être stérilisés et la peau nécessite un nettoyage. Il faut noter que la plupart des accessoires sont à usage unique pour éviter de contaminer les autres patients en cas de problème.

Effectuer une retouche avec précision

Si la cicatrice se situe sur le visage, il est important de savoir manier correctement les outils pour assurer une bonne précision. Déjà, le traçage consiste à marquer la zone de la cicatrice mais le remplissage demande également un point de vigilance. Le bout de crayon adéquat est à choisir selon la zone où se trouve la cicatrice. Le moindre dépassement peut affecter grandement l’esthétique du visage et une décoloration peut encore prendre du temps à se faire. La retouche dépendra ensuite de l’habilité des mains de la praticienne.

Découvrez plus d’articles, en cliquer sur ce site.