Comment choisir les lames de scie circulaire ?

12Mar - by Damien - 0 - In Maison

Deux éléments vont déterminer les performances d’une scie : le modèle que vous choisissez et la lame pour laquelle vous optez lors d’une coupe spécifique. Le choix des bonnes lames de scie circulaire pour couper un matériau est tout aussi important que le choix de la scie circulaire elle-même. Voici donc les caractéristiques qui distinguent une lame d’une autre :

Les dents

Le nombre de dents sur une lame de scie circulaire Kity aura beaucoup à dire sur les coupes que la lame peut faire. Lorsqu’une lame de scie a moins de dents, la coupe est plus rapide. Par exemple, dans le domaine de la construction, les lames à 24 dents font généralement l’affaire, car elles sont très agressives et précises. Cependant, la rapidité du travail se fait au détriment d’un bord presque fini.

Le Gullet

L’espace entre les dents d’une lame circulaire s’appelle un gullet. La profondeur et la taille d’un gosier déterminent la quantité de déchets évacués lorsque la lame tourne.

L’angle de crochet/râteau

Lorsque les dents de la lame entrent en contact avec la surface de coupe, on parle de crochet ou de râteau. Les angles de crochet positifs provoquent des coupes ascendantes qui peuvent être assez dangereuses lorsque vous essayez de couper des matériaux tels que le métal, simplement parce que la coupe éliminera agressivement les déchets au détriment d’une coupe propre. Un crochet négatif, en revanche, n’entraîne pas une coupe agressive, mais il n’élimine pas non plus autant de déchets et ne coupe pas aussi rapidement.

L’angle de biseau

L’angle de biseau vous renseigne sur l’angle des dents perpendiculairement ou transversalement à la rotation de la lame. Si l’angle de biseau est élevé, vous serez en mesure de réaliser des coupes lisses et nettes. Certaines lames ont un angle de biseau élevé, ce qui les rend aptes à couper des matériaux susceptibles de s’écailler ou même des matériaux composites.

Le Kerf

Le Kerf est défini comme la largeur de la dent à son point le plus large, ce qui se traduit par la largeur de la coupe. Lorsque le trait de scie est plus fin, cela signifie que la lame offre moins de résistance, ce qui la rend plus puissante. Cependant, un trait de scie plus fin entraîne également des oscillations et des vibrations dues au mouvement de la lame.

Le matériau de la lame

Le matériau de la lame doit être robuste et durable, car une scie circulaire Kity n’est pas quelque chose que vous envisagez d’acheter plus d’une fois dans un long moment. Il est tout à fait naturel que pour couper quelque chose de dur, vous ayez besoin d’un matériau encore plus dur pour le faire. Les lames à pointe en tungstène sont un type de matériau que vous pouvez rechercher.

La facilité d’utilisation

Une lame de scie n’est pas quelque chose que vous allez soulever chaque jour, alors pensez à sa construction ergonomique. Vous ne voulez pas d’un objet trop lourd ou de travers que vous ne pourriez pas équilibrer. La poignée peut être placée sur le dessus ou le dessous de la machine. Il existe également différents types de confort sur la poignée que vous devriez considérer.