Les sites à visiter au Kenya durant les vacances avec ses proches

16Fév - by Damien - 0 - In Voyage

Le Kenya fait toujours rêver les passionnés d’aventure et de découvertes. Ses paysages sont dotés d’un charme époustouflant que l’on peut parcourir le temps d’un safari. Lors de cette échappée dans la nature, les touristes vont rencontrer un nombre impressionnant d’animaux sauvages. Voici les sites à visiter absolument au travers cette région de l’Est-africain.

Le parc national d’Amboseli, un lieu magique aux pieds du Kilimandjaro

Cette aire protégée figure parmi les incontournables du Kenya. Il s’agit de l’un des plus grands parcs de la région après le Masaï Mara. Ce site touristique se trouve aux pieds du fameux toit de l’Afrique. Le parc national d’Amboseli constitue l’une des réserves de biosphères les plus importantes du continent. C’est la raison pour laquelle ce milieu naturel figure au classement du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une balade au cœur de la savane contribue particulièrement à la rencontre des groupes d’éléphants. Le mont Kilimandjaro joue une magnifique toile de fond que l’on peut admirer durant cette escapade. Outre les éléphants, la densité animalière fait de ce parc un site immanquable pour s’adonner au safari. C’est d’ailleurs l’un des endroits les plus connus en Afrique pour observer de près les animaux sauvages. Le parc d’Amboseli est aussi un lieu de prédilection pour les ornithologues.

La réserve de Tsavo, un endroit immanquable pour côtoyer la nature kenyane

La visite de cette région d’Afrique de l’Est peut commencer dans la réserve de Tsavo. C’est la meilleure alternative pour découvrir petit à petit la faune africaine. Ici, les animaux se nichent à l’intérieur des hautes herbes et ce sera vraiment regrettable de finir l’aventure à Tsavo. Cet endroit constitue un circuit kenya marco vasco proposant aux aventuriers un safari inoubliable entre amis ou en famille. La particularité de Tsavo réside dans sa terre de coloris rouge. Celle-ci procure une certaine couleur aux animaux.

Par exemple, les pachydermes s’aspergent souvent de cette terre pour éviter le coup de soleil et prennent une teinte rougeâtre. Le parc de Tsavo abrite également des baobabs sous toutes les formes. Leurs feuillages sont plus imposants que ceux visibles dans les autres parcs voisins. À titre d’information, les fontes de glace du Kilimandjaro viennent alimenter les plans d’eau à Tsavo. Ce phénomène contribue à la création de quelques oasis constituant un point d’eau pour les animaux.

Le parc Hell’s Gate, des paysages incroyables qui valent vraiment le détour

Le parc Hell’s Gate peut se visiter avec ou sans guide parce qu’il existe plusieurs manières de l’explorer. Plusieurs activités y sont disponibles, mais la plus prisée est l’escalade de la Hell’s Gate Gorge et de Fischer’s Tower. On y trouve une centrale de géothermie qui lance de multiples jets de vapeur impressionnants. Ce site est situé au sud de Naïvasha. Il a été formé par un lac préhistorique de la vallée du Rift qui est devenu actuellement des falaises vertigineuses. Il est à noter que ce parc constitue un refuge idéal pour certains animaux sauvages comme les zèbres et les girafes. On peut le parcourir en voiture, à vélo ou à pied. Durant la visite, les touristes auront également le privilège d’explorer deux volcans éteints, le Hobley’s et l’Olkaria.

Aussi, ce site vous donnera plus d’informations.