Comment hiverner ma piscine correctement?

hiverner ma piscine correctement

L’hiver approche à grands pas et il est temps de penser à hiverner votre piscine. Cette étape cruciale vous permettra d’assurer la pérennité de votre piscine en attendant le retour de l’été. Voici comment faire pour bien hiverner votre piscine.

Procéder aux étapes préliminaires

La première chose à faire est de vérifier si la température de l’eau est descendue en dessous des 12°C. C’est en effet à partir de cette température que l’on considère qu’il est temps d’hiverner sa piscine. Si ce n’est pas encore le cas, il faudra attendre un peu.

Ensuite, il convient de procéder au nettoyage complet de votre piscine : retirez les feuilles et autres débris flottants dans l’eau, nettoyez les parois et le fond avec une brosse, ainsi que les skimmers. N’oubliez également pas de vider le panier du préfiltre de votre pompe.

Vérifier l’équilibre chimique de l’eau

Une fois la piscine propre, il est essentiel de s’assurer que l’équilibre chimique de l’eau est optimal avant l’hivernage. Vous devez donc vérifier les niveaux de pH, d’alcalinité totale et de stabilisateur (acide cyanurique). Le pH doit être compris entre 7,0 et 7,4, l’alcalinité entre 80 et 120 ppm, et le taux de stabilisateur entre 30 et 50 ppm. Ajustez les valeurs en conséquence avec des produits adaptés.

Passer au traitement choc

Avant d’hiverner votre piscine, il convient de réaliser un traitement choc qui permettra d’éliminer toutes les bactéries et autres micro-organismes présents dans l’eau. Pour cela, utilisez un produit à base de chlore ou d’oxygène actif, selon vos préférences. Suivez scrupuleusement les indications du fabricant pour déterminer la dose nécessaire en fonction du volume d’eau de votre piscine. Laissez ensuite la filtration tourner pendant environ 24 heures.

Arrêter et protéger la filtration

Après avoir bien filtré l’eau suite au traitement choc, il est temps de stopper votre système de filtration pour la saison hivernale. Vous pouvez alors vidanger tous les équipements (filtre, tuyauterie, pompe) afin d’éviter que l’eau ne gèle à l’intérieur et n’endommage ces éléments. N’oubliez pas non plus de couper l’alimentation électrique de votre système de filtration.

matériel d'hivernage piscine

Protéger les buses de refoulement et les skimmers

Afin de préserver la structure de votre piscine en cas de gel, pensez à protéger les éléments comme les buses de refoulement et les skimmers. Pour cela, vous pouvez utiliser des gizzmos spécialement conçus pour cet usage, qui se vissent directement sur les skimmers et empêchent ainsi l’eau de geler.

Mettre en place le matériel d’hivernage

Il est désormais temps de procéder à la mise en place du matériel d’hivernage proprement dit. Celui-ci permettra de protéger votre piscine des intempéries et des saletés qui pourraient s’accumuler pendant l’hiver, tout en facilitant la remise en route au printemps suivant.

Installer une bâche d’hivernage

La bâche d’hivernage constitue une protection indispensable pour préserver votre piscine pendant l’hiver. Elle doit être bien tendue et solidement fixée pour éviter qu’elle ne s’affaisse sous le poids de la pluie ou de la neige.

Ajouter des flotteurs d’hivernage

Les flotteurs d’hivernage sont également utiles pour absorber les variations de niveau d’eau et éviter que les parois de votre piscine ne subissent des pressions trop importantes. Placez-les dans la diagonale de votre bassin, du petit bain jusqu’au fond de la piscine.

Pour aller plus loin

Cet article vous a donné les bases essentielles pour hiverner correctement votre piscine. Toutefois, il existe plusieurs méthodes d’hivernage (actif ou passif) et certains équipements spécifiques peuvent être recommandés en fonction du type de piscine dont vous disposez. N’hésitez pas à contacter des professionnels en construction de piscine pour obtenir de plus amples conseils et vous assurer un hivernage efficace qui préservera la votre.